affiche 100 ans de Saint DizierCent ans déjà... pour la base aérienne de Saint-Dizier. C'était ce WE.

J'ai,pour ma part, bien connu cette base dans les années 70 où était nichée, avant de disparaître, la dernière escadre d'hélicoptères H34 de l'armée de l'air, et surtout où le CEVSV (centre d'entrainement au vol sans visibilité) nous faisait passer nos cartes blanches puis vertes sous la capote inconfortable d'un T33 livré aux fantaisies pilotesques des "moustachus" de cet escadron. L'un des leurs était réputé "pour se taper" la voltige dans les nuages, éventuellement moteur coupé, tandis que le pauvre passager sous capote en place arrière (que je fus parfois) devait sortir d'une position inusuelle lorsque les commandes lui étaient enfin rendues. Tous ceux qui ont dû affronter ces bargeots sympathiques doivent garder, comme moi, un sacré souvenir du vol sans visibilité version Saint -Dizier, aujourd'hui nids douillet de nos vaillants Rafale.

Retour à l'accueil