DSC01276.jpgEt si les hélicos nous aidaient à sortir plus vite de la crise libyenne ?

Selon des sources bien informées nos Tigre et Gazelle, hélicoptères armés  de l’Alat, pourraient entrer prochainement dans la bataille depuis le BPC (bâtiment de projection et de commandement) Tonnerre qui aurait pris le large discrètement en direction des côtes libyennes. Particulièrement aptes à « traiter » facilement les véhicules banalisés et armés de la cohorte kadafienne, à coups de roquette, de canons ou de missiles, ils avaient déjà permis de conclure en Côte d’Ivoire, dans ce qui était devenu une meurtrière bataille de rue. Ne doutons pas que bien guidés par les forces spéciales au sol, validant les objectifs jusqu’à l’ouverture du feu, et bénéficiant d’une supériorité aérienne acquise de longue date, leurs coups précis pourraient être décisifs pour la suite du conflit. Je rêve même que l’un d’entre eux, plus exactement que l’un de nos Tigre, ait l’occasion de descendre un hélico adverse genre « Hind », ayant sous- estimé cette nouvelle menace et qui continuerait  à mener la vie dure aux insurgés.

Depuis le départ des A10, chasseurs de chars, et des Hercules C130 Spectre américains, et malgré l’intervention des drones armés, il faut bien reconnaître que notre panoplie manquait de cet élément redoutable et redouté de mêlée, que feu le colonel Félix Brunet, ancien pilote de chasse, avait inventé pendant la guerre d’Algérie, en lui donnant le nom pompeux de « Pirate » (il s’agissait à l’époque de H34)avec les résultats tout à fait remarquables que l’on sait.

Du côté de nos alliés Britanniques il semblerait que les hélicos soient aussi sollicités. Peut-être le Prince Williams, aussi pilote d'hélicoptère de sa majesté, passera-t-il directement de la suite royale d'un hôtel des Seychelles, où il vient de passer son voyage de noces, à la bataille contre Kadhafi. Notons au passage que les Anglais commencent à se rendre compte à quel point brader trop vite leur dernier porte-avions (en vente...en attendant la construction d'un neuf) n'était pas forcément une bonne idée.

Retour à l'accueil