Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard FEESER

Dassault-rafale.jpgLes dernières manœuvres aériennes dans les Émirats Arabes Unis (Air Tactical Leadership Course) , associant en raid air-sol, ou opposant en combat aérien air-air, plusieurs chasseurs modernes comme le Rafale français, le Typhoon britannique  et le Raptor américain, ont permis de montrer la nette supériorité du Rafale en tout domaine.

Grâce à une excellente disponibilité opérationnelle, des patrouilles de quatre Rafale ont été engagées contre les Typhoon de la RAF qui n'ont pas pu résister malgré l'emport d'un armement air-air fictivement dégradé par les Rafale....
Profitant de ses capacités de détection et d'identification à grande distance (40 km), le Rafale a aussi tiré son épingle du jeu contre le F22 Raptor, se montrant plus manœuvrant.
 
De plus, lors d'une mission air-sol, un Rafale a pu traiter six objectifs distants en un temps record par AASM (air-sol modulaire), tout en tirant trois missiles air-air Mica sur les intercepteurs adverses.

Remarquons que tous les pilotes en présence étaient hautement qualifiés sur leur type de machine.
 
Ne doutons pas que cette démonstration de supériorité aérienne multi cible jouera en faveur du Rafale dans les difficiles négociations commerciales en vue de son exportation dans les pays du Golfe, au Brésil et ailleurs.


  Latest aerial maneuvers in the United Arab Emirates (Air Tactical Leadership Course), combining in-ground air raid, or opponent in air combat air to air, many modern fighters like the French Rafale, the Typhoon and the Raptor British American led show the clear superiority of the Rafale in any field.

With excellent operational availability, patrols of four Rafale have been brought against the Typhoon of the RAF could not resist despite carrying an air-air weapons fictitiously degraded by Rafale ....

Taking advantage of its capabilities for detection and identification at long distance (40 km), the Rafale also pulled out of the game against the F22 Raptor, being more maneuvering.

Furthermore, during a mission air-ground, a Rafale could deal with six goals apart in record time by AASM (modular air-ground), while firing three air-to-air interceptors Mica on opponent.

Note that all drivers in attendance were highly skilled on the type of machine.

Do not doubt that this demonstration of air superiority will target multiple for the Rafale in the difficult trade negotiations for its export to Gulf countries, Brazil and elsewhere.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colbert 10/01/2013 00:35


Tout d'abord je vous souhaite une bonne année Richard et beaucoup de plaisirs dans vos promenades aériennes. Savez-vous combien de g le rafale tire lors en meeting? La limite de 9g
officielle est-elle franchie avec dérogation pour les besoins des présentations?

Richard FEESER 10/01/2013 08:59



Non. Vous savez,  compte tenu des vitesses d'évolutions qui sont assez faibles, les facteurs de charge ne doivent pas même dépasser les 7 G.



Dare2 03/01/2010 14:55


Merci Mr Fersser pour ces informations.

Il y a plusieurs raisons pour le scepticisme de certains:

 La premiere c'est une habitude a considerer de-fracto comme inferieur l'avion Francais base sur des informations biasee, et utiliser le doute par defaut quand on ne sait ou ne comprend pas
les problemes souleves.

En gros les sources Francaise manquent, les sources Anglo-Americaine eux, sont tres peu credible.

Pour ma part, conaissant assez bien le F-22 (aerodynamique, politico-industriel etc) et le Rafale, la maneuvreability superieur du Rafale an combat ne me surprendait pas.

En se basant sur leur characteristique propres (acharge ailaire, rapport poussee/poid) et leur aerodynamique, je ne vois pas ce qui rend le F-22 plus maneuvrant.

Les gens manquent d'information de base, prennent "TVC" et "PSM" comme des atous imbatables, alors que meme les pilotes de F-15/F-16 ont deja contourne le probleme en appiquant des tactique
appropriees.

  C'est pourtant TRES simple, quand dans un meeting aerien un Typhoon ou F-22 tirera 11.0 g, le reconsidererais mes donnees.

  Ce qui nous manquent ce sont des informations sourcees pour valider nos "opinions" (PR), si cela vous etait possible, passer le mot aux commandant d'escadrons serait utile car c'est l'avion
et sa reputation que nous defensons, ou pas.





Buddy Spike 24/12/2009 09:48


A t'on des infos sur la façon dont se sont comportés les 2000-5 et les 2000-9 lors de l'exercice ? Typhoon et 2000-9 se valent globalement, motorisation mise à part (encore que, rappelons nous de
Lightning....), de fait je serais bien curieux de savoir....
S'agissant du Rafale, rien à dire, bravo aux p'tits gars du 1/7 mais je reconnais que j'aimerais moi aussi fourrer mon nez dans les conventions de manoeuvre décidées au briefing pour me faire une
idée.
Merci pour votre blog et encore bravo pour votre excellent bouquin (ahhh le Mirage 3 C !, sacré veinard !)


Richard FEESER 24/12/2009 16:33


Je n'ai pas eu le compte rendu de ces manips...désolé !
Merci pour mon livre et joyeuses fêtes à vous


Dalius-Jullien 22/12/2009 21:29


Merci Richard pour les infos supplémentaire. Que la Rafale est pu tenir la vedette au F22 en combat BFM ne pose pas de problème. En BVR cela m'aurait troublé, vous avez levé un doute.


Richard FEESER 22/12/2009 21:42


Certes , il y a toujours beaucoup de réticenses ,même entre alliés, à dévoiler tous ses secrets missiles, et le Rafale comme le Raptor en ont beaucoup.  Ce n'est pas forcément pour
ça que vous devez penser que le F22 est le meilleur.  


TMor 22/12/2009 21:03


Ok, merci. Bonnes fêtes à vous aussi.