T50 russeLe cinquième prototype du T50 russe, réputé être un avion de cinquième génération, a pris l’air pour une petite heure de vol. Le T-50 possède toutes les performances attendues pour un avion de cette classe : une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande... Il remplacera les MIG-29 et les Su-27 actuellement en service. La participation de l'Inde aux recherches et développements de ce programme novateur se limite pour l’instant à 15%, assez loin des 50% envisagés initialement. Les deux pays devraient construire environ 200 appareils chacun. D’autres pistes pour proposer ce programme à d’autres partenaires sont en cours, du côté du Brésil notamment. Une version de drone d’attaque est également envisagée.

Retour à l'accueil