super-constel2.jpgLa reine Catherine Maunoury vient de clôturer le 49eme Salon du Bourget, aux commandes de son Extra 330 rouge et blanc, saluant de façon harmonieuse un salon novateur et plein de promesses. L’aviation se porte bien en cette année 2011 et les commandes d’avions neufs n’ont jamais été aussi fortes, nécessitant d’augmenter la cadence de production d’appareils toujours moins dévoreurs de carburant. L’Airbus A320 Néo tire son épingle du jeu, dont deux appareils sortiront prochainement de chaine d’assemblage chaque jour. L’aviation verte avec le très remarquable Solar Impulse et le sympathique petit Cricri électrique montrent où sont les préoccupations des uns et des autres.
Le rêve est aussi de retour avec un toujours plus haut et plus vite dans la tête des concepteurs, puisqu’un constructeur propose de rallier l’Europe au Japon en moins de quatre heures et assure un Paris New-York en moins de deux heures. La maquette de l’appareil stratosphérique en charge de ces exploits me rappelle les avions des bandes dessinées de Black et Mortimer…
Coté aviation militaire on a pu admirer en vol les deux rivaux que sont le Rafale et l’Eurofighter et le prestigieux et vénérable F16 dans sa toute dernière version, toujours aussi bluffant. Et dire qu’on a pu comparer cet appareil au Mirage F1C dans un « marché du siècle », d’un désormais lointain passé !
Pas de drones en vol, même si on en a beaucoup parlé dans les chalets, et toujours les anciens pour démarrer dans la fumée d’huile brûlée dont le très remarquable Lockheed Super Constellation (photo Fred Marsaly).
Bref, la page se tourne sur une vraie dynamique mondiale, surtout dans le domaine de l’aviation civile, en attendant que le militaire lui emboite le pas.
Retour à l'accueil