thermosoufflante-en-action.jpgPendant que les routes d'Ile de France et du Nord recoivent leur troisième attaque neigeuse, et que les services spécialisés ont toutes les peines du monde à les dégager, les pistes de l'armée de l'air snobent la froidure grâce au soutien vigoureux des "thermosoufflantes" qui soufflent de l'air chaud sur neige et glace. Rien ne résiste à ces grosses bêtes qui tiennent leur énergie d'un réacteur ATAR (débarqué d'un feu Mirage III) chargé de transformer le pétrole dont il se gave en air chaud. Parfois quelques gouttes de Frigol (à user avec détermination mais soucis d'économie) viennent aider aussi  les pistes à ne pas se couvrir d'un dangereux verglas.

Autant dire que la chasse (les ailes des appareils sont dégivrées au glycol avant tout décollage) ne sera jamais clouée au sol par ces intempéries qui désorganisent actuellement une grande partie de notre belle France.


Retour à l'accueil