Au Nord, un territoire très vaste et magnifique, disputé par les terroristes de l’AQMI et des indépendantistes laïcs targuis, qui viennent de s’unir à des islamistes maliens, proclamant l’indépendance d’un “Etat Islamique de l’Azawad” ».

Nous y voici ou presque puisque des forces terroristes  disposent désormais d’un vaste territoire peu habité et sans ressources, magnifique base tranquille pour faire croitre et embellir de juteux trafics, futur terre d’asile pour tous les ralliés à « la cause ». Les nomades Touaregs, qui se sont toujours moqués des frontières, et autres islamistes dont le prosélytisme a besoin d’un public à convaincre sinon à soumettre, vont vite se rendre compte qu’ils ne sont que les complices de très sombres aventuriers que le monde entier pourchasse et ayant détourné en grande partie leur propre cause. Il ne faut surtout pas minorer le pouvoir de nuisance de ces sécessionnistes maliens qui devrait croitre sans embellir. Méfions-nous de ce que cet Azawad pourrait devenir et pressons-nous de régler militairement la question de cette anomalie cancéreuse africaine avant qu’elle ne génère de mortelles et douloureuses métastases.

Retour à l'accueil