DSC01255.jpgOn avait repris presque les mêmes appareils que l’an passé pour la célébrissime fête aérienne de la Ferte-Alais. Aux rugissements des Rafale et des Super Etendard de la Marine, qui fêtaient les cent ans de l’Aéronautique Navale, se mêlèrent les ronronnements des war birds du passé, du B25 au Spitfire, sans oublier plus anciens triplans lancés sur la piste par le drapeau vert du Batman. Autrefois alliés et ennemis, ils se réconcilièrent à jamais dans le beau ciel bleu de France, en simulant des combats oubliés. La vedette de ce show aérien, si bien commenté par Bernard Chabbert, sans pareil pour livrer les secrets de ces antiques machines, fut incontestablement le Rafale de l’Armée de l’air et piloté par Ruth, tirant ses aigrettes de bout d’aile dans des cabrés vertigineux, en clôture de meeting.

Côté tribunes, la foule nombreuse pouvait profiter des boutiques livrant frites, merguez et bière fraiche à gogo,  ainsi que livres et revues ou maquettes tournoyant sous leur fil. Parcourant les stands j’ai pu saluer Roger, mon éditeur, heureux de jeter à la convoitise des passionnés ses superbes affiches, Romain Hugault, célèbre dessinateur de bandes dessinées (prenez la file pour la dédicace !), Jean-Pierre Lafille, ce géant de l’aviation toujours voltigeur venu piloter l’un des avions de collection, avant de regagner Tahiti, Jacques, le morfale d'heures de vol, aux moustaches toujours bravades, et aussi Olivier « Lasbarre» un ancien équipier sur Mirage IIIC du 2/10 Seine à Creil, autrefois sportif et aujourd’hui captain sur Airbus 330... la roue tourne !

Une bien belle journée, guidée par l’intarissable et passionné Jean (et pourtant Marin..!). On remettra ça l’an prochain !

Toutes les photos sur l'album La Ferté Alais joint...

Retour à l'accueil