Le moral de nos aviateurs est solide en dépit de la forte pression des réformes en cours et à venir…

Ouf !

Les résultats de l’Armée de l’air en opérations confirment son excellence…

Super !

La dimension interarmées, interministérielle et internationale de la puissance aérienne dépasse les clivages circonstanciels ou de principe…

Bravo !

 

Voilà qui vient d’être très joliment dit par un haut responsable de l’Armée de l’air, et réconforte l’ancien pilote de chasse que je suis, mais faut-il oublier que notre Armée de l’air souffre en se préparant aux terribles exigences de demain ? (les autres armées aussi…)

 

.................15000 aviateurs de moins dans les quatre prochaines années, soit le quart des effectifs, 1/3 des avions de chasse mis à la casse, et la fermeture d’une douzaine de bases aériennes...

Une vraie saignée qui laisse à penser que la crise (disons même la guerre) économique fait beaucoup plus de dégâts que le feu des armes…

Retour à l'accueil