Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard FEESER

Mirage IIIC du 2/10Voici deux beaux dessins qui nous rappellent un très beau profil de chasseur, celui du Mirage IIIC, du temps où l'on pilotait encore des avions de chasse, intercepteurs, au prestigieux 2/10 Seine, aussi Cercle de Chasse de Paris, que j'ai eu l'honneur de commander, et dont le fier coq gaulois fut longtemps l'insigne, avant qu'il ne disparaisse en 1985, comme beaucoup d'autres escadrons depuis. Pas de nostalgie dans ce propos, mais le regret de la disparition progressive de nos unités de chasse et de reconnaissance, sans parler du transport aérien aussi à la peine. On ne fait pas aussi bien avec moins.., même si notre vaillant Rafale, aujourd'hui héritier de nos nobles traditions, est prêt à relever tous les défis. Mais pour combien de temps ?

Mirage IIIC quittant l'étoile

 

Merci à Olivier Lastere, ancien pilote du 2/10, de m'avoir confié ces deux souvenirs réalisés par Gaëtan Marie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Marie BOURGOISE 04/08/2010 09:00



Bonjour mon Colonel,


Je suis un ancien radar bord du GERMAS 15010 de Creil. Lors d'un déplacement à Istres fin 1982, j'ai réalisé un certain nombre de clichés du 2/10. Ils sont numérisés et j'aimerais vous les
transmettre. A quelle adresse mail le puis-je ?


La mienne : jean-marie.bourgoise@orange.fr


Avec mes plus cordiales et respectueuses pensées.


Jean-Marie BOURGOISE



05/08/2010 22:55

Bonsoir et merci pour ces photos je vous communique mon adresse prochainement

Frédéric 08/06/2010 09:59



On annonce ces jours la recréation d'escadrons prestigieux tels le Normandie Niemen ou le Lorraine, mais dans ce dernier cas, avec seulement 3 Rafales qui seront stationné dans les Emirats Arabes
Unis, cela est seulement symboliques...


 


 



Richard FEESER 08/06/2010 11:08



Certes, selon moi il s'agit plutôt là d'effets d'annonce puisque le Neu-Neu ne sera vraiment recréé qu'en s'installant prochainement à Marsan, les pilotes et mécaniciens, premier noyau
dur de cette unité étant en transfo au 1/7 à Saint-Dizier. Quant au Lorraine? Je ne comprends pas comment on peut parler d'escadron avoir trois ou six avions, encore que..!


Il faut remarquer que les avions sont désormais mutualisés et que l'escadron technique (ESTA) chargé de les gérer et de les préparer pour le vol les met à la disposition de tel ou tel
escadron pour la journée. Les deux escadrons de Saint Dizier sont ainsi traités, à la nuance près que le 1/7 Provence prend plutôt des monoplaces (sauf mission de transfo) et le
Gascogne plutôt des Biplaces... Cette mutualisation est possible grâce à la grande polyvalence des appareils, capables de toute mission, les équipages restant eux spécialisés (mission
principale et secondaire...)


La réalité de l'existence d'un escadron repose donc plus aujourd'hui sur les personnels qui en portent l'insigne que sur les aéronefs dont il dispose (ou pas !) d'ailleurs immatriculés en
fonction de leur base habituelle de stationnement.



Sebiwan67 04/06/2010 11:21



Bienvenue dans la communauté Aviation !


 


bonne journée


Seb



Jacques LINQUE 25/05/2010 09:40



Bonjour,ayant fait partie du 2/10 de juin 65 à Janv 70 je suis tres heureux de te lire et j'aimerais savoir si une "amicale " des anciens existe et si oui comment la contacter . Merci



Richard FEESER 25/05/2010 10:53



Cher ami, cher ancien


Une association dont j'étais le président a été crée en 1985, lors de la dissolution de l'escadron. Après une dizaine de réunions annuelles, de moins en moins fréquentées, le groupe s'est
éparpillé dans la nature et l'association a cessé réellement d'exister.Il est très difficile de faire vivre une association lorsque le socle fondateur n'existe plus.


Gardons nos souvenirs pour nous !