Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard FEESER

Je viens d’apprendre le décès du Général Michel Forget et cette triste nouvelle ne m’enlèvera pas le souvenir d’une force peu commune autant morale que physique, qui n’eut pas que des amis, par son caractère très tranché, mais qui fut à tout moment un très grand défenseur de notre armée de l’air en expliquant sans cesse la place et l’importance de la puissance aérienne dans la gestion des crises et des conflits. Pendant sa longue carrière, qui l’emmena à occuper les plus grandes fonctions, il fut toujours actif pour l’amélioration et l’évolution des moyens et des tactiques et insista toujours sur l’importance du compte-rendu et de la communication pour expliquer et amplifier l’effet militaire. Retiré du service, il a publié plusieurs livres référence sur le métier des armes et l’histoire de notre armée de l’air engagée dans de multiples opérations des années 50 jusqu’à nos jours. Pour l’avoir bien connu en service, en particulier lorsqu’il commandait la Fatac au début des année 80, puis plus tard au sein des Ecrivains combattants, dont il était le vice-président jusqu’à ces jours, je peux témoigner d’un homme de conviction accessible malgré sa stature impressionnante de commandeur et qui avait à cœur de partager son expérience et de mettre en valeur ses plus jeunes successeurs en rédigeant plusieurs préfaces marquantes dans plusieurs publications. Je sais aussi que sa vie familiale ne fut pas toujours facile et que ceci aurait pu expliquer cela, néanmoins je garderais le souvenir d’un chef vigoureux et référence, que l’on qualifiait assez justement de « grand ».  Je présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article