Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard FEESER

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2018, un raid aérien a été mené par l’armée de l’Air depuis la France. 17 aéronefs étaient impliqués dans ce qui reste, à nos yeux d'opérationnels, une incroyable mission qui fera date dans notre histoire : 5 Rafale, 4 de nos Mirage 2000-5, 2 AWACS et 6 ravitailleurs. La mission a, pour nous, dépassé les 9 h 40 de vol, un peu plus pour certains de nos camarades. Au total, les 2000-5 ont effectué 5 ravitaillements en vol, 3 à l'aller et 2 au retour, pour une mission d'une longeur inédite.
10 heures en condition opérationnelle extrême, l'esprit clair, le physique endurant, une résolution solide, nous n'avons que respect et admiration pour les acteurs qui ont, encore une fois, porté haut les valeurs de professionnalisme et d'implication de nos personnels. Et tout cela n'a pas été facile comme en atteste cette vidéo publiée par l'Etat Major des Armées : les conditions de ravitaillement étaient loin d'être optimales et il a parfois fallu batailler, en pleine nuit, pour rester dans le panier. Regardez notre camarade moduler les gaz pour stabiliser sa prise du panier. Imaginez répéter cette bagarre cinq fois dans la nuit, pendant 10 heures, tout en gardant de l'influx pour tout ce qui peut venir, assurer sa sécurité et celles des autres, gérer son intégration au dispositif, être présent à chaque instant. C'est ça, la Chasse.

https://www.facebook.com/GC1.2Cigognes/videos/1689933231086515/

copyright GC 1/2 Cigognes

Vidéo État-major des armées

Globalement ce raid offensif aérien contre des objectifs syriens mettait en œuvre des forces américaines (2B1, plusieurs F15 et F16, 1drone Global Hawk), Anglaises ( 4Tornado GR4) et françaises 5 Rafale, 4 Mirage 2000-5,  2Awacs E3F, et 6 ravitailleurs, Le tout coordonné tactiquement depuis un awacs français pour synchroniser les frappes aériennes et les frappes navales tirées depuis des bateaux américains et français.

Good Job !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article