Aujourd’hui, je pense à mes jeunes collègues aviateurs qui vont passer Noël loin de chez eux, prêts à grimper dans leur cockpit pour faire ces vols si complexes qu’ils étonnent par leur technicité et leur maîtrise, depuis N’Djamena, Al Dafra aux Émirats, ou de Jordanie.

Certes, décoller armé jusqu’aux ailes pour aller taper sur Daesh en Irak ou en Syrie en essayant de le détourner de son funeste destin, ou participer à la sauvegarde de l’unité malienne, mérite bien que l’on sacrifie sa vie de famille en ces moments sacrés des fêtes de fin d’année. Mais il faut que nos camarades engagés dans ces luttes sachent qu’on pense à eux ici, qu’on les soutient en disant toute la fierté et l’admiration que nous inspire leur juste combat.

Pour avoir personnellement vécu cette expérience, je dois dire que j’avais beaucoup apprécié le colis que le BA 117 de Paris envoyait à l’époque à tous ceux qui étaient en mission loin de chez eux, et aussi les lettres d’enfants d’une école qui avait pris fait et cause pour notre engagement.

Joyeux Noël à Tous !

 

Retour à l'accueil