Rafale en Inde

Bonne nouvelle pour notre industrie aéronautique et témoignage de fidélité de nos amis Indiens qui après les Mystère et les Mirage viennent de passer commande de 36 vaillants Rafale qui s’ajouteront à la panoplie plutôt large de leur armée de l’air. Elle aligne encore de vénérables Mig 21, des Jaguar et d’autres, qui ne sont pas de première jeunesse, en attendant des productions nationales quand elles auront vraiment décollé comme le TEJAS. Cette commande record, dont on ignore beaucoup des compensations industrielles et financières consenties, ouvre certainement la voie à d’autres, car les contraintes de maintien en condition opérationnel, d’équipements optionnels, et d’armement, supportent mal une trop grande diversité de modèles en première ligne. Remarquons aussi que la Marine Indienne, aux ambitions maritimes renforcées, pourrait étudier le dossier Rafale Marine pour ses porte-avions, ce qui prendra sans doute un temps certain ou un certain temps. La négociation âpre et de longue durée qui vient d’aboutir a nécessité un réel savoir-faire de nos politiques en charge sans oublier les équipes Dassault, Thalès, et Safran, qui avec les autres commandes au Qatar et en Egypte vont doubler leur production de Rafale, passant d’un à deux appareils par mois.

Retour à l'accueil