Flotte aérienne complète, complexe

Une importante commande égyptienne de MiG-29M/M2, biplace multi-rôle, pour un montant de 2 milliards de dollars (sans doute saoudiens), va renforcer la première ligne d'une flotte de combat plus disparate que jamais, et où les appareils américains, français côtoient depuis longtemps russes et chinois. Si ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier n'est pas une mauvaise idée en la matière, on atteint là une diversité qui posera des problèmes d'emploi, de formation, d'entretien et de maintenance. Compliqué de gérer quelques 60 Chengdu J-7, 50 Mig-29, 24 Rafale, 200 F-16 sans oublier 20 Mirage 2000, 100 Mirage 5, les Mig-21 et les F-4 Phantom... même si certains de ces appareils anciens seront probablement retirés du service !

Retour à l'accueil