Comme souhaité depuis longtemps, la flotte de Mirage 2000D de l’armée de l’air va pouvoir affuter ses dents grâce à un programme de modernisation devant aboutir aux premières livraisons en 2017. Il s’agit de reprendre le Système de navigation et d’attaque, SNA, en intégrant les technologies les plus modernes, de concevoir et adapter un pod canon, dont l’avion était curieusement démuni, et permettre un emport de charges militaires plus large et éventuellement dissymétriques, juste de quoi prolonger une carrière de chasseur bombardier en première ligne, en attendant la dotation totale et progressive des Rafale.

Coup de jeune pour les Mirage 2000D
Retour à l'accueil