Commando CPA 10

Le CPA 10, auquel appartenait l’adjudant Thomas Dupuy, tué au Mali le 28 octobre 2014, est une unité de l’armée de l’air ou plutôt une famille où règne camaraderie et fraternité, et qui a repris les traditions des toutes premières unités parachutistes de l’armée de l’air créées en 1937, dont le cheminement historique fut très agité jusqu’à nos jours (créations d’unités, dissolutions, putsch d’Alger…). Dans cette unité d’élite, qui appartient désormais au commandement des opérations spéciales, COS, on passe souvent par la portière d’un C-160 Transall ou d’un C-130 Hercules, sous oxygène, parfois à très haute altitude, avec une très lourde charge ou en compagnie d’un médecin ou d’un spécialiste civil que l’on attend absolument en bas. On est aussi chuteur opérationnel, pilote de parachute biplace, spécialiste de l’aérocordage sous hélicoptère et du recueil du renseignement, transmetteur, tireur d’élite parfois embarqué à la portière d’un hélicoptère pour les MASA (mesures actives de sureté aérienne), capable enfin de guider le poser d’assaut d’un avion sur une piste sommaire ou une patrouille de chasse vers son objectif puis de valider son tir, de jour comme de nuit, aux grands froids comme aux chaleurs caniculaires. Les avions et hélicoptères spécialisés, et de plus en plus réservés aux opérations spéciales, qu’utilisent ces combattants de l’extrême, sont évidemment pilotés par des équipages aguerris au combat si particulier de forces dont la mission principale peut être aussi le contre-terrorisme ou la libération d’otages, comme l’exfiltration ou la SAR de combat au profit de pilotes éjectés en zone hostile. Rendons hommage à ces combattants courageux et décorés, puisque l’un d’entre eux sera le premier homme du rang de l’armée de l’air à recevoir la légion d’honneur, et dont la vie personnelle n’est pas toujours un long fleuve tranquille (Syndrome post traumatique, couple éclaté, reconversion difficile…). J’ai souvent côtoyé ces hommes sur le terrain et je sais personnellement tout ce que nous leur devons comme facteur multiplicatif et sécuritaire des actions de l’aviation de chasse.

Adjudant Thomas Dupuy nous te pleurons.

Retour à l'accueil