Faire la guerre avec des queues de cerise

Faire la guerre avec des queues de cerise...

C’est bientôt la saison des cerises et aussi celle des coupes budgétaires pour nos armées, auxquelles Bercy devrait demander un nouvel effort prochainement. Cette nouvelle coupe, si elle est confirmée, remettrait en cause la loi de programmation militaire juste votée en pénalisant notre industrie de défense qui vit essentiellement des commandes de l’État. Les deux ou trois milliards annuels recherchés devraient impacter plusieurs programmes majeurs touchant toutes les forces, y compris celles de l’armée de l’air qui verrait s’éloigner un peu plus le nécessaire renouvellement de sa flotte de ravitailleurs, comme la montée en puissance de ses drones REAPER, qui font pourtant merveille dans la lutte antiterroriste au sahel. Au rythme où vont les choses, il semblerait que certains militaires de haut rang et hommes politiques de la majorité ne soient pas prêts à accepter de tels renoncements qui nécessiteront un arbitrage au plus haut niveau de l’État pour, nous l’espérons, imposer à Bercy une nouvelle ligne de tir.

Retour à l'accueil