21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 11:00

BPC ou pas BPC (bâtiment de projection et de commandement) ? On livre ou on ne livre pas le Vladivostok aux Russes?

En écoutant les commentaires très avisés et nombreux sur cette question, qui lient de moins en moins la livraison de ce bateau à la crise Ukrainienne, je commence à croire que peu armé, et plutôt de transport que de combat, il doit rester à sa place dans le commerce d’armement plutôt que d’être un enjeu diplomatique et un moyen de pression totalement inefficace, au dire des spécialistes, sur la politique de Vladimir Poutine. Il faut donc lui ouvrir la route vers son nouveau port d’attache et honorer notre contrat avec les Russes en sauvegardant du même coup des emplois aux chantiers navals où se construit son sistership, le Sébastopol. Au passage nos alliés de l’Otan de langue anglaise, qui froncent les sourcils quand on évoque la prochaine livraison du premier BPC, continuent à honorer discrètement leurs contrats d’armement, y compris ceux signés avec les Russes.

Ce jour, 21 novembre 2014, c'est au tour du Sébastopol de prendre la mer, comme une deuxième épine dans le pied de nos dirigeants qui ne savent pas que faire de ces mastodontes inoffensifs pour l'instant voués à faire des ronds dans l'eau.

BPC suite...

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Géopolitique
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 09:46

J'en étais... un bel avion qui aura marqué toute une génération de pilotes.

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Armée de l'air
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 16:37
Drones rieurs

L’épisode « hilarant » des drones survolant nos centrales nucléaires se transforme petit à petit en crise, car il n’y aurait pas que du rire et de la moquerie dans ces engins agaçants mais aussi un potentiel de malveillance, voire plus, comme ce fut le cas en d’autres lieux récemment. Outre les moyens de surveillance et de détection déployés, qui permettront au moins de constater l’infraction, il faudrait trouver rapidement une parade à ce qui doit finir par inquiéter nos concitoyens. En excluant toute mise en œuvre de batteries sol air, de canons laser ou autres moyens coûteux et disproportionnés à la menace, Il serait sans doute temps de disposer de quelques drones kamikazes à cocardes pour percuter l’intrus, sinon de rapaces entrainés à intercepter ces gêneurs, comme les autours le font sur certaines bases aériennes contre les oiseaux. Cette nouvelle mission de défense aérienne ne sera pas du ressort de nos brillants chasseurs mais mérite néanmoins qu’on y réfléchisse sérieusement. Souvenons-nous des survols provocateurs de ce baron noir, sur Paris, qui avait fini par avoir une escadrille d’hélicos à ses trousses, créant finalement une nouvelle mission de mesures actives toujours assurée par les hélicoptères du Parisis depuis Villacoublay.

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans aviation légère
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 14:34

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Air Forces
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 11:00
Commando CPA 10

Le CPA 10, auquel appartenait l’adjudant Thomas Dupuy, tué au Mali le 28 octobre 2014, est une unité de l’armée de l’air ou plutôt une famille où règne camaraderie et fraternité, et qui a repris les traditions des toutes premières unités parachutistes de l’armée de l’air créées en 1937, dont le cheminement historique fut très agité jusqu’à nos jours (créations d’unités, dissolutions, putsch d’Alger…). Dans cette unité d’élite, qui appartient désormais au commandement des opérations spéciales, COS, on passe souvent par la portière d’un C-160 Transall ou d’un C-130 Hercules, sous oxygène, parfois à très haute altitude, avec une très lourde charge ou en compagnie d’un médecin ou d’un spécialiste civil que l’on attend absolument en bas. On est aussi chuteur opérationnel, pilote de parachute biplace, spécialiste de l’aérocordage sous hélicoptère et du recueil du renseignement, transmetteur, tireur d’élite parfois embarqué à la portière d’un hélicoptère pour les MASA (mesures actives de sureté aérienne), capable enfin de guider le poser d’assaut d’un avion sur une piste sommaire ou une patrouille de chasse vers son objectif puis de valider son tir, de jour comme de nuit, aux grands froids comme aux chaleurs caniculaires. Les avions et hélicoptères spécialisés, et de plus en plus réservés aux opérations spéciales, qu’utilisent ces combattants de l’extrême, sont évidemment pilotés par des équipages aguerris au combat si particulier de forces dont la mission principale peut être aussi le contre-terrorisme ou la libération d’otages, comme l’exfiltration ou la SAR de combat au profit de pilotes éjectés en zone hostile. Rendons hommage à ces combattants courageux et décorés, puisque l’un d’entre eux sera le premier homme du rang de l’armée de l’air à recevoir la légion d’honneur, et dont la vie personnelle n’est pas toujours un long fleuve tranquille (Syndrome post traumatique, couple éclaté, reconversion difficile…). J’ai souvent côtoyé ces hommes sur le terrain et je sais personnellement tout ce que nous leur devons comme facteur multiplicatif et sécuritaire des actions de l’aviation de chasse.

Adjudant Thomas Dupuy nous te pleurons.

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Armée de l'air
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 11:19

Alors que le F-35 C version Marine vient enfin d'accrocher un brin sur un porte-avions américain pour une campagne d'essais d'appontage de plusieurs mois, les Chinois s'entraînent eux aussi sur leur tout neuf Shenyang J-15 une copie du Sukhoi 33...

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans aviation russe - Indienne - chinoise
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 15:59
Le Lorraine frappe plus fort...

Le « Lorraine » double presque sa puissance de frappe.

Les missions aériennes au-dessus de l’Irak nécessitent de renforcer le dispositif déployé en permanence à Abu-Dhabi, qui était initialement de six Rafale. Une dizaine de Rafale et des moyens aériens complémentaires devraient désormais opérer à partir d’Al Dhafra, fief de l’escadron de chasse 3/30 « Lorraine », permettant de faire plusieurs missions par jour..

Le Rafale trouve en ces lieux un endroit idéal pour afficher sa polyvalence Recco et Feu et, qui sait, séduire les acheteurs potentiels de la zone qui ont déjà montré dans un passé récent un réel intérêt pour cette puissante machine.

Tous nos encouragements et nos souhaits de réussite vont à nos aviateurs ainsi engagés dans une lutte de longue durée et dans un ciel qui risque d’être de moins en moins hospitalier, avec la montée en puissance et l’accentuation des frappes des aviations alliés, américaines, européennes et arabes, sur les bataillons terroristes.

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Géopolitique-Irak
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 09:43
Frappes en Syrie...

La nuit dernière, à la surprise générale, l'aviation alliée a traité massivement plusieurs objectifs sur les bases arrières de l’État Islamiste et d'Al Qaïda en Syrie, dans le région de Racca et d'Alep. Une première puisque plusieurs pays arabes ont participé aux côtés des États-Unis à cet engagement mettant en œuvre des avions de chasse, des ravitailleurs, des Awacs, mais aussi des missiles de croisière Tomahawk. Au rang des Nations contributrices on peut citer les Émirats Arabes Unis, Bahreïn, l'Arabie Saoudite, le Koweït, le Qatar et la Jordanie. Cette mission internationale, coordonnée par le centre de commandement américain sur zone, constitue une première puisqu'il a fallu sans doute prévenir, sinon obtenir l'accord du gouvernement syrien de Bachar El-Assad que l'on menaçait il n'y a pas si longtemps de frappes de rétorsion aérienne dans sa guerre contre ses opposants. Historiquement, ce n'est pas la première fois que les pays arabes frappent d'autres pays arabes, puisque ça avait été le cas en Libye par les EAU, mais jamais leur détermination n'avait été aussi grande et les pays concernés aussi nombreux. Si cette montée en puissance des frappes aérienne correspond à un durcissement de la politique souhaitée par le président américain, elle marque aussi un virage important des dirigeants arabes pour mettre à mal ces foyers terroristes véritable poison moral pour l'Islam qui, espérons-le, arriveront à moins séduire tous ceux, y compris les européens, qui rêvent de rallier leur noire bannière pour en découdre avec les mécréants.

Partager cet article

Published by Richard FEESER - dans Géopolitique-Irak

Présentation

  • : Pilote de chasse: un métier, une passion
  •   Pilote de chasse: un métier, une passion
  • : Les présentes pages ont pour simple but de faire partager ma passion pour l'aviation et de présenter mes livres.
  • Contact

L'aventure de la chasse

 

 

Il avait ce défaut commun je crois à nombre d'aviateurs, et qui devient chez eux une déformation professionnelle:

"La vie ne prenait pour lui sa parfaite saveur que risquée"

André Gide à propos d'Antoine de Saint Exupéry

 

Cliquez sur les liens ci-dessous !

 

Officier pilote Officier pilote

 

Dernier vol1 Dernier vol1

 

 

Rechercher

Forum


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog